« Ils arrivent demain… »

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente dAdobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Les accords d’Evian suivis de l’indépendance de l’Algérie marquent officiellement la fin d’une guerre qui a longtemps caché son nom derrière celui «d’événements ». Pour les supplétifs de l’armée française, le choix est simple, rester en Algérie avec un avenir incertain ou fuir.

Ici, à Ongles, petite commune rurale, la vie a été bouleversée quand le 6 septembre 1962, 25 familles de harkis, soit 133 personnes arrivent dans le village.

Ongles a été un pont, une rencontre, une découverte… une étape de part et d’autre.

exposition permanente

Mandataire : EURL Jean Marc Gaillard

Mission : maîtrise d’œuvre scénographique, conception graphique, suivi et intégration

Maîtrise d’ouvrage : commune d’Ongles


Comité scientifique :

Jean Jacques Jordi docteur en histoire

Abderahmen Moumen docteur en histoire chargé de recherche

Marie Christine Braillard, conservateur départemental du patrimoine CG des Alpes-de-Haute-Provence

Jacqueline Hursh, directrice des archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence


Réalisation audiovisuelle :

Luc Gétreau


Comité de suivi :

Robert Pécoul, maire d’Ongles

Marie Thérèse Drechou, chargée de projet